Bijoux

mardi 20 décembre 2016 14:00
Salle 12 - Drouot-Richelieu, 9, rue Drouot 75009 Paris
Informations sur la vente
Expositions : lundi 19 décembre de 11h à 18h et mardi 20 novembre de 11h à 12h.

Vente le Lundi 20 décembre de 14h à 18h salle 12 DROUOT RICHELIEU
Conditions de ventes
CONDITIONS  DE VENTE
La vente  sera faite au comptant et en euros. Frais 22% HT - 26.4 % TTC
 Le plus offrant et dernier enchérisseur sera l’adjudicataire. En cas de double enchère reconnue effective  par le commissaire-priseur, le lot sera remis à la vente, tous les amateurs pouvant concourir à cette deuxième mise en adjudication. L’enchérisseur est réputé agir en son nom propre. PAIEMENT : strictement au comptant par carte bancaire, virement bancaire, chèque uniquement sur banque française avec présentation de deux pièces d’identité de la même personne et kbis éventuel  ou espèces.
RAPPEL : pour l’ensemble des lots achetés dans une même vente le seuil maximal des paiements en espèces est fixé à 1000€ lorsque l’acheteur a son domicile fiscal en France ou agit pour les besoins d’une activité professionnelle, et à 15 000 € lorsque l’acheteur justifie qu’il n’a pas son domicile fiscal en France et qu’il n’agit pas pour les besoins d’une activité professionnelle.
GARANTIES
Une  exposition préalable permettant aux acquéreurs de se rendre compte de l’état des objets  mis en vente, les acheteurs sont  tenus de les examiner personnellement avant la vente. Il ne sera donc admis aucune réclamation une fois l’adjudication prononcée. Les dimensions et poids sont donnés à titre indicatif ainsi que les restaurations ou les défauts. Dans les reproductions des œuvres ou sur les sites INTERNET  une différence de coloris ou de tons est toujours possible. Les photos  n’ont   pas de valeur contractuelle.  Les dimensions, les poids, les restaurations, ne sont donnés qu’à titre indicatif. Les indications figurant au catalogue ou sur internet sont établies sous réserve des modifications énoncées au moment de la présentation du lot et rectifiées au procès-verbal.
Tous les biens  vendus par la SAS COPAGES AUCTION assistée éventuellement de ses experts, sont garantis pendant 5 ans.
ORDRES D’ACHAT
En raison du nombre important d’ordres d’achat, nous vous remercions de nous les adresser si possible la veille de la vente avant 18h, accompagnés de vos coordonnées bancaires et d’une copie de votre pièce d’identité. Les ordres d’achat transmis n’engagent pas la responsabilité de la SAS COPAGES-AUCTION  notamment en cas d’erreur ou d’omission. En cas d’enchère en salle à égalité avec un ordre d’achat, le lot sera adjugé en priorité à la personne présente en salle.
 - Par TELEPHONE ou par INTERNET :
Le mode légal pour enchérir consistant à être présent dans la salle des ventes, le service d’enchères par téléphone est facultatif c’est un service gracieux,  limité aux moyens de la SAS COPAGES. La demande doit en être faite  par écrit accompagnée de votre RIB et d’une copie de votre pièce d’identité ou d’une copie de votre carte de crédit. Acceptant les ordres d’achat jusqu’à la fin des expositions pour vous être agréable,  COPAGES AUCTION ne pourra être tenue pour responsable des incidents techniques  qui pourraient se produire avant ou pendant l’appel. Nous vous remercions de nous adresser des ordres d’achat à l’estimation basse minimum.
 Avertissement : les communications téléphoniques pourront être enregistrées.                                                   
  Nous n’accepterons pas d’enchères par téléphone pour les lots dont l’estimation basse est inférieure à 200€ afin de ne pas ralentir la vente et gêner ceux qui se sont déplacés (dans ce cas, il suffit d’adresser un ordre d’achat écrit)
Toute personne demandant d’enchérir par téléphone est réputée avoir l’intention d’enchérir à partir de l’estimation basse.
FOLLE ENCHERE
A défaut de paiement par l’adjudicataire après mise en demeure restée infructueuse le vendeur peut, dans un délai d’un mois suivant la vente opter soit pour la remise en vente sur folle enchère soit pour la résolution de la vente de plein droit. En cas de remise en vente l’adjudicataire défaillant devra acquitter la différence entre le prix pour lequel il s’est porté acquéreur et le prix définitivement obtenu lors de la remise en vente. En cas d’enchère supérieure celle-ci profitera au vendeur.
Dans tous les cas l’adjudicataire défaillant sera redevable de dommages et intérêts. Les vendeurs ne pouvant être réglés qu’à la condition d’être payés par les acheteurs.
La SAS COPAGES AUCTION se réservant le droit de procéder à toute compensation avec les sommes dues précédemment  par l’adjudicataire défaillant.
PENALITES DE RETARD
Des pénalités de retard seront appliquées dans le cas où les sommes dues seront réglées après le lendemain de la vente. Le taux appliqué sera égal au taux d’intérêt de la banque centrale européenne majoré de 10%. Les pénalités seront exigibles sans qu’un rappel soit nécessaire.
RETRAIT DES ACHATS
Dès l’adjudication prononcée le bien étant sous l’entière responsabilité juridique de l’adjudicataire celui-ci devra faire assurer ses achats auprès de sa compagnie d’assurance. La maison de vente n’est pas responsable de la charge des transports après la vente. Elle peut toutefois accepter à titre exceptionnel de s’occuper d’un transport mais sa responsabilité en cas de perte, de vol ou de tout incident ne pourra être mise en cause.
MAGASINAGE
Selon le cas nous pouvons proposer à nos acheteurs le rapatriement et le magasinage des objets dans nos bureaux à titre gracieux-
Pour les meubles et objets encombrants  le  retour et le magasinage chez notre transporteur sera payant (tarifs sur demande)

Laure NEJMAN
Expert Agrée en Joaillerie Ancienne et Moderne

Expert près la Cour d’Appel de Paris
Assesseur de la Commission de Conciliation et d’Expertise Douanière


1/ Décret N°2002-65 du 14 janvier 2002 relatif au commerce des pierres gemmes :   Certaines pierres précieuses et fines peuvent subir des traitements destinés à les mettre en valeur. Ces améliorations de couleur ou de pureté comme huilage des émeraudes, traitement thermique des rubis et des émeraudes,  sont acceptés par le marché international du bijou.

2/ Aujourd’hui, certains rubis présentent des traces de traitement au plomb et vu la recrudescence des nouveaux traitements, les pierres présentées sans certificat de « non traitement » sont vendues sans garantie de tous traitements ainsi que les traitements sur les diamants comme le « traitement au laser ».
Nous  signalons tout traitement  forcément répondant à l’article 2 du décret du 14 janvier 2002  sur  toutes nos listes de vente ou catalogues.
Néanmoins, concernant les transformations apportées aux bijoux sertissant des rubis, nous vous suggérons de bénéficier des conseils donnés par notre Expert quant aux techniques de soudure et dérochage  à apporter par les professionnels de la Joaillerie.   
Ces interventions spécifiques sont  les seuls dommages que peuvent subir ces pierres si elles sont traitées. Toutes les pierres de couleur décrites sans indication précise ont subi seulement une modification thermique, usuelle et sans conséquences.

3/ Il ne sera admis aucune réclamation quant aux libellés des certificats émis par les différents laboratoires pour les diamants ainsi que le non traitement des pierres pour les saphirs et rubis et ne saurait engager la responsabilité de la société  de vente ni de l’expert.

4/ Les dimensions et poids ne sont donnés qu’à titre indicatif et ne peuvent faire l’objet d’aucune réclamation.

5/ L’estimation du prix de vente probable de chaque bijou n’est qu’une indication.

6/ Les bijoux et les montres étant présentés au public pendant l’exposition avant la vente aux enchères, il ne sera accepté aucune réclamation après leur adjudication, le fonctionnement des mouvements des montres n’est pas garanti.

7/ les actions en responsabilité civile engagées lors des ventes volontaires aux enchères se prescrivent par cinq ans à compter de l’adjudication, article L.321-11

8/ Les indications figurant au catalogue sont établies par l’Expert,
 Laure Nejman et Maître Patricia Casani sous réserve des notifications, déclarations et rectifications annoncées  pendant  la vente des bijoux et portées au procès-verbal de la vente.

9/ L’achat des métaux précieux est accepté uniquement par chèque barré,  par virement ou carte de paiement,  article L112-6 du CMF et art. 51 de la LFR du 29 juillet 2011

Aucune réclamation ne sera admise, une fois l’adjudication prononcée.
Une exposition préalable a permis aux acquéreurs l’examen des lots présentés.