RARE TAPISSERIE DE LA TENTURE DE L’HISTOIRE…

Lot 1
25 000 - 30 000 €

RARE TAPISSERIE DE LA TENTURE DE L’HISTOIRE…

RARE TAPISSERIE DE LA TENTURE DE L’HISTOIRE DE MARC AURELE REPRESENTANT L’EMPEREUR SUR UN CHAMP DE BATAILLE,
Anvers, atelier de Michel WAUTERS d’après le carton d’Abraham van DIEPENBEECK (1596-1675). Troisième quart du XVIIème siècle.
400 x 560 cm
Accidents, usures et restaurations, rétrécie en largeur d’environ 10 cm à gauche et à droite.

Note :

Cette tenture à la gloire de Marc-Aurèle, empereur guerrier et philosophe stoïcien qui régna de 161 à 180, composée à l’origine de huit pièces, a été créée entre 1655 et 1670 et tissée à sept reprises chez Wauters. Cette manufacture fut incontestablement une des plus importantes d’Anvers.

Leur réputation était telle qu’en 1660, Claude Révérend, marchand parisien, écrivait à propos de Michel ou Philippe Wauters : « Je trouve ces ouvrages meilleurs que ceux de Bruxelles, comme aussi les patrons plus beaux » (sic).

On connait de la première édition quatre tapisseries qui représentent : Marc Aurèle en conversation avec des médecins, Marc-Aurèle présentant son fils Commode aux philosophes, le triomphe de Marc-Aurèle et la procession au Temple de Janus. Elles sont conservées à Milan, au Château des Sforza, au Palais Marino et au Palais Sormani.

On retrouve d’autres éditions dans les Musées de Rome, Mannheim et Lisbonne mais avec des bordures différentes.

Sur les importantes et riches bordures identiques de ces quatre tapisseries figurent à droite et à gauche deux termes féminins, l’un portant des armes est une allégorie de la guerre, l’autre, avec des instruments de musique et quelques instruments scientifiques, représente les arts libéraux. En haut et en bas, figurent des amours, des cornes d’abondance, des fruits et des fleurs. Sur les tapisseries un peu plus grandes, dont la nôtre, les bordures en haut et en bas sont enrichies de guirlandes de fleurs et d’animaux.

Notre tapisserie, conservée en mains privées, est la cinquième connue de cette série et représente l’empereur sur un champ de bataille.

Le Musée National des Arts Anciens de Lisbonne conserve la même tapisserie que la nôtre mais avec une bordure différente.

Bibliographie : « La tapisserie flamande », Guy Delmarcel, Imprimerie Nationale, 1999, p. 258, reproduite en couleur. Expert: Antoine LESCOP de MOY, Tel: 01 42 25 19 63 - Mail: lescop-de-moy.antoine@orange.fr
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue